Articles précédents
taux d'intérêt en baisse et prix de l'immobilier en hausse

Taux d’intérêt en baisse et prix de l’immobilier en hausse

Les taux des crédits immobiliers en baisse 

Les taux des crédits immobiliers pour acquérir un logement sont actuellement à la baisse.

Néanmoins, les prix de l’immobilier sont quant à eux toujours à la hausse.

Dans les banques et chez les courtiers c’est le même constat : les taux d’intérêt qui avaient légèrement remonté l’année dernière, sont de nouveau en baisse.

Aujourd’hui, le taux moyen pour un emprunt est de 1.47% sur 18 ans. C’est un énorme avantage pour ceux qui souhaitent renégocier leur crédit !

Un nombre de transactions en légère baisse en fin d’année 2017

Malgré les taux bas que proposent les banques pour capter de nouveaux clients, ces derniers ne se bousculent pas.

En effet, le nombre de nouveaux crédits diminue de -4.1% depuis un an.

Ce constat est tout à fait compréhensible et s’explique par le fait que les taux bas n’arrivent plus à compenser la hausse des prix de l’immobilier qui obtenir + 4% l’année dernière dans l’ancien.

Une tendance en mouvement : Un marché très fluide et très rapide.

En ce début d’année, les agents immobiliers et les vendeurs de biens neufs font le même constat : l’immobilier repart de plus belle !

Sans arrêt solliciter, des acheteurs voulant signer dans l’heure, ils ne savent plus où donner de la tête.

Les acheteurs se précipitent sur des appartements et des maisons qu’ils achètent le plus souvent sans négocier.

Nous pouvons dire qu’il règne en ce moment un climat de confiance.

Une satisfaction qu’il faut tempérer par la hausse des prix

Dans les biens anciens, nous constatons une hausse des transactions et ceux partout en France.

Certes, la ville de Paris attire de plus en plus et compte parmi ses acheteurs de nombreux étrangers et expatriés.

Néanmoins, les villes de province telle que Bordeaux connait aussi un réelle succès depuis notamment sa modernisation et la mise en place de la ligne TGV.

Cependant, il existe malgré tout un bémol puisqu’il existe une inégalité entre les différentes communes et certaines n’ont pas la chance de profiter de cette amélioration.

En revanche, dans le neuf, le succès perdure et le marché est de plus en plus dynamique.